Sellel Legloub

Posté par imsat le 17 août 2009

Il est persuadé que sa quête de la sieste porte sur quelque chose de vital. La sieste certes mais aussi, au-delà de la sieste, la recherche d’un certain vide mental, celui que seul pourrait lui procurer le calme des après-midi d’automne dans un endroit tranquille d’un pays tranquille, pour qu’il ne sombre pas dans la détestation totale.

Mais tout passe t-il par la sieste ? Lui, en tout cas, en est convaincu surtout depuis qu’il a lu deux ou trois articles relatant les bienfaits de la sieste tant pour le cerveau que pour la mémoire.

Sa sieste à lui relève du fantasme. Il en rêve encore.

Rue Latrol où il réside, c’est l’enfer ! Les nuisances sonores y sont devenues quotidiennes ces dernières années; aujourd’hui, il parvient même à les distinguer nettement les unes des autres.

Bruits de chignole, de marteau, de tronçonneuse, bruits dérivés des bruits de base, excroissances de bruits, rien n’échappe à la typologie qu’il a dû apprendre à élaborer pour faire face autant que faire se peut à la fureur ambiante.

Il ne cesse de répéter à ses proches qu’il reste à la recherche de la sieste de l’enfance, celle à laquelle ses parents le contraignaient, ainsi que ses frères et soeurs, pendant les grandes vacances, à la fin des années 1950.

Pour les dissuader de sortir à l’heure de la sieste, on leur parlait de Sellel Legloub (l’arracheur  de coeurs, une sorte de croque-mitaine), on leur disait qu’il rodait dans le quartier, précisément à ce moment-là.

Il y avait donc l’épouvantail de Sellel Legloub que sa mère commençait à leur agiter dès les premiers jours de juillet; mais il y avait aussi le silence absolu de la rue Beauséjour qui ne faisait que crédibiliser davantage la façon dont on leur racontait l’histoire.

La sieste apparaissait ainsi comme un refuge et un rempart contre le monstre.

Lamine Bey Chikhi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Moi et plein d'autre chose |
ttyl |
soireeentrefilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Maeva Carlino
| sandrinealexandre
| nonogody