Bribes d’histoire -9-

Posté par imsat le 19 septembre 2018

Si j’ai intitulé cette chronique « Bribes d’histoire », c’est un peu en référence à ma mère, à la façon qu’elle avait de relater ce qu’elle savait de l’histoire de notre famille. Elle le faisait justement par bribes, par petites touches, au détour d’une anecdote, d’un souvenir. Je me contentais de ce qu’elle me disait même quand c’était bref, sommaire, partiel. Il lui arrivait de revenir sur des points de détail mais toujours de manière parcellaire. Quand elle n’était pas sûre de ce qu’elle avançait, elle disait « peut-être » ou « je crois » ou encore « je ne m’en souviens plus très bien ». J’ai rapporté pas mal de ses bribes via ce blog depuis 2009. En aurais-je su davantage si j’avais adopté une démarche volontariste, structurée dans nos conversations, en lui posant des questions claires, explicites sur des faits précis? Peut-être, mais j’ai préféré inscrire nos échanges dans la convivialité, la sérénité, la liberté en étant convaincu qu’il en émergerait systématiquement des considérations précieuses. Elle nous a quittés il y a maintenant 8 ans (19 septembre 2010). Elle est toujours dans mes pensées. Paix à son âme, allah yerhamha.

Lamine Bey Chikhi

3 Réponses à “Bribes d’histoire -9-”

  1. Dubief dit :

    Bonjour

    Je viens de découvrir ce blog, en cherchant sur un moteur de recherche la devise de Pestalozzi qui était inscrite au fronton de l’École Jules Ferry à Batna. Et voici plein de souvenirs qui remontent à la mémoire du « pied-noir » que je suis /que j’étais. Depuis cette école Jules Ferry jusqu’au Président de Cazalet que j’ai pris aussi, en passant par « allah yerhama » qui, dans les quelques mots d’arabe dont je me souviens, était au masculin et que j’aurais prononcé « la yrham’ho ». Il y avait aussi la pépinière, l’église qui a disparu, les allées Bocca etc. Et tout cela en n’ayant lu que quelques pages de ce blog… Ah oui je suis aussi allé faire un tour chez Proust pour chercher ses conseils pour les gens âgés dont vous ne retrouvez plus la trace : j’ai cherché sans succès dans la version en ligne https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Temps_retrouvé/Texte_entier

    je vais continuer ma lecture
    amicalement et merci
    jp

  2. imsat dit :

    Bonsoir, merci pour votre commentaire. Heureux de savoir que nos souvenirs batnéens convergent. Pour le « remède » de Proust, je crois, en définitive, qu’il faut chercher ailleurs que dans Le temps retrouvé. Si je parviens à le localiser, je vous le dirai. En attendant, je vous salue ! LB.Chikhi

  3. imsat dit :

    Pour JP: mon second commentaire a été supprimé par inadvertance (?). Je disais que j’avais fait une extrapolation du passage en question dans lequel le narrateur parle de Swann et évoque une philosophie positive de la vie. Je pensais aussi à une sorte d’effet placebo que ce passage pouvait produire. A bientôt. LBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Moi et plein d'autre chose |
ttyl |
soireeentrefilles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Maeva Carlino
| sandrinealexandre
| nonogody