Bribes d’histoire -45-

Posté par imsat le 18 décembre 2019

Je ne tire aucune fierté de mon diagnostic de la situation ni de mes prédictions. Après tout, j’aurais pu me tromper, mal apprécier ce qui allait se jouer en rapport avec le mouvement de contestation populaire, céder au chant de sirènes, lâcher la proie pour l’ombre…mais l’évolution des conjonctures a fini assez rapidement par me conforter dans ma vision initiale. « Seuls ceux qui ont la mémoire longue ont la capacité de penser l’avenir » J’ai pris connaissance de cette citation de Nietzsche il y a à peine un mois. J’ai d’abord pensé à Proust, à sa recherche du temps perdu. Justement, la Recherche du temps perdu est-elle une forme d’anticipation de l’avenir ? Pour moi, oui, indiscutablement. La mémoire longue, les souvenirs, les conversations familiales d’autrefois, ce que nous observions chez nos aînés, leurs conseils et recommandations, tout cela nous a aidés à forger graduellement une pensée critique et à asseoir des projections qui débordent le champ de la nostalgie, les images d’Epinal, pour constituer un ensemble de leviers capables d’investir le champ de la prospective. Si on est sincère, intègre, pondéré, de bonne foi, lucide, cartésien, alors, oui, on peut parvenir à séparer le bon grain de l’ivraie avant les autres et au bon moment.
Lamine Bey Chikhi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Moi et plein d'autre chose |
ttyl |
soireeentrefilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Maeva Carlino
| sandrinealexandre
| nonogody